• Post category:Covid 19

Consultez le calendrier des opérations de vaccination de la Covid-19.

LES FAITS CONCERNANT LE VACCIN CONTRE LE COVID-19

Rien n’est plus préventif qu’un vaccin qui nous empêche de tomber malade. En tant que prestataire de soins de santé qui donne la priorité à la prévention des maladies, le Centre de santé veut s’assurer que lorsque vous prenez votre décision de vous faire vacciner, elle est éclairée par toutes les informations disponibles. Le Centre de santé mettra à jour ce bulletin d’information au fur et à mesure que de nouvelles informations seront publiées.

La recommandation du Centre de santé concernant le vaccin est que les avantages l’emportent largement sur le risque potentiel. Veuillez nous contacter ou contacter votre propre médecin si vous n’êtes pas sûr de vous faire vacciner.

Q.  Quel vaccin dois-je prendre ? L’un est-il meilleur que l’autre ?

R. Les vaccins Pfizer, Moderna, AstraZeneca et Johnson and Johnson ont été autorisés au Canada. Les résultats des études de tous les vaccins montrent que tous vous protégeront contre les maladies graves, avec un taux d’efficacité compris entre 70% et 94%.

Q. Puis-je choisir le vaccin que je vais recevoir ?

R. Cela dépend de l’offre dans notre région au moment où vous êtes vacciné et de l’efficacité éventuelle de certains vaccins dans certaines populations, comme les personnes âgées.

Q. Comment puis-je savoir si le vaccin est sûr ?

R. Santé Canada examine tous les aspects du vaccin, y compris son innocuité, son efficacité et sa fabrication. Le processus indépendant d’autorisation des médicaments de Santé Canada est reconnu dans le monde entier pour ses normes élevées et son examen rigoureux. Ses décisions sont fondées uniquement sur des preuves scientifiques et médicales démontrant que les vaccins sont sûrs et efficaces. Les avantages doivent également l’emporter sur les risques éventuels.

Q. Si je suis vacciné, puis-je cesser de porter un masque ?

R. Nous ne savons pas si les personnes qui ont été vaccinées peuvent encore transmettre le virus. Vous devez donc continuer à suivre les mesures de santé publique locales, comme le port d’un masque.

Q. Si le test est positif et que je me suis rétabli, dois-je me faire vacciner ?

R. Même si vous avez été testé positif et avez récupéré du COVID, les experts vous recommandent de vous faire vacciner. D’un point de vue scientifique, c’est logique, d’abord parce que tout le monde ne produit pas d’anticorps lorsqu’il se rétablit. Deuxièmement, même chez les personnes qui produisent des anticorps, ceux-ci peuvent commencer à diminuer au fil du temps dès deux ou trois mois après l’infection. Troisièmement, nous ne savons pas encore si l’immunité naturelle est similaire à l’immunité à médiation vaccinale. En d’autres termes, le vaccin pourrait induire une réponse immunitaire beaucoup plus forte et plus durable que ne le ferait nécessairement une infection naturelle.

Q. S’agira-t-il d’une injection unique (avec deux doses) ou d’un vaccin que nous devrons recevoir chaque année?

R. Nous ne le savons pas encore. Il faut une semaine après la deuxième injection pour que votre immunité se renforce. Elle a duré au moins trois mois lors de plusieurs essais cliniques, mais nous ne savons pas encore si elle va durer plusieurs années, ou seulement quelques mois. Le Covid-19 fait partie d’une famille de virus qui provoquent un rhume commun que vous pouvez attraper à maintes reprises parce que l’immunité diminue. Il s’agit donc peut-être d’un de ces vaccins que nous devrons recevoir plusieurs fois, peut-être chaque année.

Q. Pourquoi tout le monde ne peut-il pas se faire vacciner maintenant ?

R. Il n’y a pas assez de doses pour tout le monde, c’est pourquoi, dans un premier temps, le vaccin sera priorisé pour ceux qui en ont le plus besoin. Le ministère de la Santé a publié un calendrier préliminaire de ses plans de distribution de vaccins – vous pouvez le voir ici: Priorisation des groupes à vacciner.

Q. Le vaccin est-il sûr pour les enfants ?

R. Nous ne le savons pas encore. Le vaccin n’est actuellement recommandé qu’aux adultes. Des essais cliniques pour les personnes de moins de 16 ans et pour les femmes enceintes sont en cours, nous saurons alors si le vaccin est sûr pour eux.

Q. Quels sont les effets secondaires et combien de temps pourraient-ils durer ?

R. Les effets secondaires les plus courants sont ceux que vous ressentiriez avec le vaccin antigrippal : douleurs dans les bras, fatigue, malaise, douleurs musculaires, frissons et, chez certaines personnes, fièvre. La plupart des effets secondaires pour les personnes participant à l’essai ont duré un jour ou deux.

Q. Combien de temps après avoir reçu le vaccin sais-je que je suis protégé ? Combien de temps la protection durera-t-elle ?

R. Vous serez protégé une semaine après la deuxième injection du vaccin Pfizer. Avec le vaccin Moderna, la deuxième injection n’est pas administrée avant 28 jours après la première, ce qui signifie que vous êtes protégé environ 35 jours après la première injection.

Q. Si je me fais vacciner, y a-t-il une chance que je puisse attraper et transmettre le virus sans le savoir ?

R. Nous ne le savons pas. C’est pourquoi le port d’un masque sera toujours essentiel après l’administration du vaccin.

Q. Le Centre de santé sera-t-il un centre d’injection pour les vaccins Covid-19 ?

R. Le seul site d’injection à ce jour est le Centre des foires de Sherbrooke. Si le Centre de santé devient un centre d’injection, nous le ferons connaître et vous indiquerons comment obtenir un rendez-vous pour une injection..

Q. En ce qui concerne l’avertissement concernant les personnes souffrant d’allergies graves, qu’est-ce qui est considéré comme une allergie grave ?

R. Les allergies sévères sont des réactions allergiques qui mettent la vie en danger. Cela inclut l’anaphylaxie et toute personne qui porte un epi-pen, que ce soit pour des réactions à des médicaments, à des aliments ou à d’autres types de substances. Elle n’inclut pas les personnes souffrant d’allergies saisonnières pour lesquelles elles prennent des antihistaminiques, ni les personnes souffrant d’allergies alimentaires plus légères. Santé Canada a émis un avertissement aux personnes souffrant d’allergies graves pour qu’elles ne prennent pas le vaccin.

Q. Le vaccin est-il sûr pour les diabétiques ?

R. De nombreux types de personnes différentes ont été étudiés dans le cadre de l’essai clinique, notamment les diabétiques de type 2, les personnes souffrant d’hypertension, les personnes souffrant de maladies cardiaques et les personnes souffrant de problèmes médicaux chroniques. L’efficacité et le profil de sécurité du vaccin dans ces groupes étaient similaires à ceux de la population générale. En ce qui concerne le diabète de type 1 ou diabète auto-immun, cela reste un point d’interrogation quant à savoir si leurs réponses immunitaires seraient similaires à celles de la population générale.

Sources: Bureau du conseiller médical en chef, Santé Canada